Dernière modif: 03 Février 2019
Se connecter S'inscrire
   
 
Titre de la chanson : Les proverbes


Refrain :
J'avais une grand-mère qui parlait peu mais bien.
Elle parlait par proverbe, ainsi qu'il m'en souvient.
Essuyant à son nez la goutte qui coulait,
Son doigt très haut levé, la vieille me disait :


Tant va la queue au con, qu'à la fin il se casse.
Un cul qui roule trop, point de mousse n'amasse.
Tel qui rit d'un gros vit, d'un gros vit pleurera.
Et un seul con pourri, vaut mieux que deux tatas.

Refrain

Merci bonne grand-mère, de toi qui fut putain
J'ai gardé tes conseils, bien mieux que mon latin.
J'ai suivi dans la vie tes excellents précepts,
Et j'ai gardé mon vit, aussi raide que net.

Refrain

Sachant qu'aux dards bien nés, la valeur n'attend pas
Le nombre des années. Très tôt ma queue banda.
Sachant que tout bandeur, vit aux dépens d'un con,
Même au con de ma soeur, j'ai appris la leçon.

Refrain

Puisqu'il faut qu'une culotte, soit ouverte ou fermée.
Pour y fourrer ma botte, je l'ai fait enlever.
Et puisqu'on a besoin d'un plus petit que soi,
Pour m'amuser un brin, je me tape le chat. Voilà!

Retour à la liste des chansons
 
© 1998 - 2019 by Ramuntxo - La CUL-ture Paillarde